L'île sous la mer d'Isabel Allende

L'île sous la mer.

L'île sous la mer.

Publié en 2009, L'île sous la mer est un roman de L'écrivain chilien-américain Isabel Allende. Il raconte la lutte pour la liberté de l'esclave Zarité - dit Teté - en Haïti au XVIIIe siècle. Le livre s'étend sur quarante ans, de sa brutalité et de son enfance pleine de peur à 1810, époque de son dernier châtiment à la Nouvelle-Orléans.

Une volonté de fer se forge avec le soutien d'autres esclaves au rythme des tambours africains et du vaudou. Ainsi naît une femme déterminée à abandonner les fardeaux du passé et à trouver l'amour malgré la souffrance. Selon K. Samaikya (2015) de l'Université Acharya Nagarjuna (Inde), «L'île sous la mer c'est l'une des histoires les plus dramatiques du XVIIe siècle. Et c'est le récit de la seule rébellion d'esclaves réussie dans le monde entier ».

A propos d'Isabel Allende

Naissance et famille

Isabel Allende Llona est née à Lima, au Pérou, le 2 août 1942. Elle est l'aînée de trois frères et sœurs. du mariage entre Tomás Allende (cousin germain de Salvador Allende, président chilien de 1970 à 1973) et Francisca Llona. Son père travaillait comme secrétaire de l'ambassade du Chili à Lima au moment de sa naissance. Après le divorce du couple en 1945, Llona est retournée au Chili avec ses trois enfants.

études

Sa mère se remarierait avec Ramón Huidobro Rodríguez en 1953, diplomate affecté depuis cette année en Bolivie. Là, la jeune Isabel a étudié dans une école américaine à La Paz. Plus tard, il a terminé ses études dans un institut britannique privé au Liban. À son retour au Chili en 1959, elle épousa Miguel Frías, avec qui elle eut deux enfants pendant leurs 25 années d'union, Paula (1963-1992) et Nicolás (1967).

Premières publications

Entre 1959-1965, Isabel Allende faisait partie de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). À partir de 1967, il écrit des articles pour le magazine Paula. En 1974, il fait sa première publication dans le magazine pour enfants mampato, Grand-mère Panchita. Cette même année, il a également lancé Lauchas et lauchones, rats et souris (Histoires d'enfants).

Exil au Venezuela

En 1975, Isabel Allende a été contrainte à l'exil avec sa famille au Venezuela en raison du durcissement de la dictature de Pinochet. À Caracas, il a travaillé pour le journal El Nacional et dans un lycée, jusqu'à la publication de son premier roman La Maison aux esprits (1982). C'était le point de départ d'une légende éditoriale qui l'a catapultée comme l'auteur vivante la plus lue parmi les hispanophones à ce jour.

Un écrivain à succès non sans critiques défavorables

À ce jour, Isabel Allende a vendu plus de 71 millions de livres, en cours de traduction en 42 langues. Malgré ses nombreux succès commerciaux - notamment aux États-Unis -, Il y a eu de nombreux détracteurs de son style littéraire. L'île sous la mer n'a pas été l'exception. A propos, Publishers Weekly (2009) critique le roman, car «… il révèle un auteur qui a étudié un tas de faits volumineux sans apprendre une seule vérité».

aussi Janis Isabelle (Porte-livre, 2020) rejette comme "insuffisamment cuites" et "écrasées" les nombreuses scènes sexuelles de L'île sous la mer. Il allègue également qu'Allende «renonce à la modération et à l'empathie indispensables à une telle question» (esclavage). Cependant, Liste de livres a prédit lors de son lancement: "La demande pour ce roman merveilleux et immersif sur le courage des hommes et des femmes qui risquent tout pour la liberté sera élevée."

Résumé de L'île sous la mer

Le début de l'histoire se situe sur l'île de Saint-Domingue (Hispaniola) dans les années 1770. Là, un petit et très maigre Zarite (connu sous le nom de Tete) est montré. Elle est la fille d'un esclave africain qu'elle n'a jamais rencontré et l'un des marins blancs qui ont amené sa mère dans le nouveau monde. À travers une enfance rude remplie de peurs, il trouve du soulagement au milieu des sons de batterie et de vaudou loa pratiqué par d'autres esclaves.

Tete est racheté par Violette - une courtisane mulâtre ambitieuse - pour le compte de Toulouse Valmorain, héritier français d'une plantation de sucre de vingt ans. Le propriétaire devient dépendant de l'esclave, bien que son but initial était de l'acheter pour sa petite amie, Eugenia García del Solar. Après le mariage, la santé d'Eugenia commence à se détériorer et elle subit plusieurs fausses couches successives qui la mènent au bord de la folie.

Cruauté et espoir

Quelques années avant de mourir, Eugenia parvient à donner naissance à un enfant vivant, Maurice, confié à Zarite pour son éducation. À ce stade, la Tete jadis branlante s'est transformée en une adolescente voluptueuse, désirée par Valmorain. Le maître violent finit par violer son esclave quelle que soit la relation affectueuse mère-fils développé avec son premier-né. Tete tombe enceinte d'un enfant qui lui sera enlevé à la naissance.

Isabelle Allende.

Isabelle Allende.

Valmorain remet le bébé à Violette, alors mariée au capitaine Étienne Relais. Tete trouve réconfort et amour chez un esclave qui vient d'arriver à la plantation, Gambo. Mais les viols de Toulouse continuent, alors quand Gambo s'échappe pour rejoindre les esclaves rebelles, elle ne peut pas le suivre car elle est de nouveau enceinte. Bien que, cette fois, ils l'ont laissé rester avec la fille, appelée Rosette.

La révolution des esclaves et la guerre civile

Rosette reçoit une éducation de bonne et devient inséparable de Maurice, même lorsque Valmorain n'approuve pas. Après l'éclatement de la rébellion des esclaves menée par Toussaint Louverture, Gambo prévient son cher Zarite que la plantation Valmorain va être incendiée. Mais elle refuse d'abandonner Maurice, prévient plutôt le propriétaire français en échange de sa liberté et de celle de sa fille.

La famille Valmorain s'installe entièrement au Cap, y compris Zarite et Rosette. Une fois installé, Tete commence à recevoir des instructions formelles de Zacharie, le majordome du siège du gouvernement. Plus tard, les Valmorains sont de nouveau contraints à l'exil après le déclenchement de la guerre qui se terminera par la formation de la République noire d'Haïti.

Nouvelle Orléans

En Louisiane, Valmorain installe une nouvelle plantation et épouse Hortense Guizot, une femme despotique et gourmande. Le nouvel employeur ne tarde pas à entrer en conflit avec Maurice, Zarite et Rosette, elle n'hésite donc pas à maltraiter ses serviteurs noirs. Le plus gros problème est que Tete et sa fille sont toujours considérées comme des esclaves.

Valmorain ne tient toujours pas parole malgré avoir signé la liberté de ses serviteurs noirs. Maurice s'oppose à la situation dégradante et est envoyé étudier dans un internat de Boston, où il rejoint la cause abolitionniste. Après quelques années, Zarite parvient à rendre effective la liberté tant attendue d'elle et de sa fille avec l'aide d'un prêtre.

Les joyeuses retrouvailles de Zarite

Tete est réunie à la Nouvelle-Orléans avec Violette et Jean Relais, ce dernier est en fait son premier fils séparé par Valmorain. De même, elle a commencé à travailler comme femme libre dans le magasin de Violette (mariée à l'époque à Sancho García del Solar). Le bonheur de Zarite augmente encore plus lorsqu'il est atteint avec Zacharie. Les deux tombent amoureux et à la suite de cette passion, ils engendrent une fille.

Le retour de Maurice

Dès le retour de Maurice à la Nouvelle-Orléans, il communique à son père (malade) son intention d'épouser Rosette. Valmorain est furieux et s'oppose en vain au mariage entre les demi-frères et sœurs, alors que Zarite et Zacharie conspirent pour rendre le mariage possible. Rosette est rapidement tombée enceinte, cependant, elle a été emprisonnée "pour avoir giflé une femme blanche" (Hortense Guizot) en public.

La santé de Rosette se détériore rapidement en prison. Elle est finalement libérée grâce à la médiation d'un Valmorain moribonde et désireux de se réconcilier avec son fils. Enfin, Rosette meurt en donnant naissance à un bébé nommé Justin. Maurice, le cœur brisé, décide de faire le tour du monde. Avant de partir, il confie l'éducation de son fils à Zarite et Zacharie, qui regardent l'avenir avec espoir et une nouvelle famille.

L'île sous la mer

L'examen de New York Times Book Review ponctue un roman très divertissant, "Placé dans le cadre de la genèse de la première république noire du monde." Ces critiques parlent aussi d'un "réalisme magique raffiné", détaillé à l'extrême, addictif pour le lecteur. À cette fin, Isabel Allende a utilisé un narrateur omniscient presque toujours à la troisième personne, avec quelques segments à la première personne du personnage principal.

Par conséquent, les descriptions sans cérémonie de la bestialité inhumaine de l'esclavage délivrées par la protagoniste elle-même peuvent déranger les lecteurs sensibles. Cependant, certains passages allongent jeforcément le texte car ils ne transcendent pas le résultat de l'intrigue ils ne contribuent pas non plus à la profondeur des personnages.

Citation d'Isabel Allende.

¿Es L'île sous la mer un roman historique?

La réponse à cette question trouve des phrases positives et des détracteurs dans des proportions similaires, une situation typique de la plupart des œuvres d'Isabel Allende. L'examen de Library Journal (2009) parle de «… une histoire pleine d'aventures, de personnages vivants et de descriptions très riches et détaillées de la vie dans les Caraïbes à cette époque». D'autre part, le portail En résumé (2020) explique:

«Si la véritable histoire d'Allende est incomplète et maladroite, son histoire fictive est chargée non seulement de détails excessifs sur la période, mais aussi d'un politiquement correct didactique et anachronique, briser la règle cardinale du romancier selon laquelle il faut montrer plutôt que dire ». Dans tous les cas, le même média conclut: "L'île sous la mer il est élégant, émouvant et imprégné d'un vrai sentiment de perte ».


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Luciano tellement dit

    … «Qu'est-ce que la mer d'Isabel allende? slds.

  2.   fleur dit

    pourquoi s'appelle-t-elle l'île sous la mer?