Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Jaime Gil de Viedma dit

    Si vous pouvez faire de votre fille comme vous le décrivez dans votre article ... si vous pouvez obtenir 2% de félicitations car nous serons confrontés à un rebelle avec une cause et à l'un de ceux qui mangent le monde dont nous avons vraiment besoin dans cette Espagne des princesses et des princes , silicone et programmes type femmes hommes et moutons, GH, Tele5 etc. Je pense que celui qui me fait le moins peur est Disney.

    Ahhh et les chevaliers qui sauvent le monde existent et Malefica est très très jolie qu'il y a quelques jours je l'ai vue dans les films.

    PD. Je magnifie à nouveau votre article

  2.   gemme dit

    Honnêtement, je pense que les films Disney sont l'une des meilleures choses que les enfants peuvent voir en ce moment. Il est vrai qu'au début, les films Disney étaient sexistes et reléguaient les femmes à un rôle secondaire dans lequel il y avait toujours un prince courageux et beau qui les sauvait de tous les maux. Mais on peut considérer que cela est dû à l'époque à laquelle les films ont été créés: Blanche-Neige 1937, Cendrillon 1950, La Belle au bois dormant 1959 ... .. Si vous commencez à voir les films les plus actuels: Bella 1991, Jasmin 1992, Pocahontas 1995, on voit qu'ils ont beaucoup plus de caractère et ne rencontrent plus le prototype d'une princesse qui nettoie chez elle et attend passivement qu'un prince les sauve. On peut en dire autant des princesses les plus récentes: Raiponce, Anna et Elsa, Mérida ou Tiana, dans ces films le rôle du prince est secondaire et aucune d'entre elles ne dépend d'un homme pour la sauver. Ce n'est donc pas tant que Disney est sexiste mais qu'il s'est adapté à l'époque où ses films ont été créés.

    J'ai grandi en regardant des films Disney et je ne pense pas que ce soit une si mauvaise chose. En fait, ils transmettent de nombreuses valeurs positives telles que l'amitié et l'aide aux autres et c'est ce que les enfants perçoivent. Du moins, c'était ce que je percevais en tant qu'enfant.