Un roman de la province espagnole

Vous êtes-vous déjà demandé s'il y avait un livre qui se déroule dans votre ville Dès votre naissance ou dans cette ville, dans quelle mesure avez-vous été bien accueilli lorsque vous y avez déménagé? Je me suis posé cette question lorsque la saga de La Sombra del Viento de Carlos Ruiz Zafón est née, à quel point et avec tant de détails a décrit la Barcelone gothique que beaucoup d'entre nous ont eu le plaisir de parcourir.

Dans cet article, nous vous révélons cette question (juste au cas où vous l'auriez). Ce sont des romans qui se déroulent au XXIe siècle, c'est-à-dire ceux qui ont été publiés à partir de l'an 2.000. Alors oubliez que de grands classiques comme celui-ci apparaissent ici «Don Quichotte de la Manche» o "Le Régent". Cet article nous aidera tous non seulement à connaître peut-être ces coins inconnus de notre ville, mais nous apportera également des œuvres dont nous ne savions même pas qu'elles existaient. Profitez-en!

Une à une, toutes les provinces espagnoles

  • Huelva : "La trace de sa voix" par Antonio J. Sánchez (2014).
  • Séville: "La plus belle juive" par Fernando García Calderón (2006).
  • Cadix: "Le siège" par Arturo Pérez-Reverte (2010).
  • Cordoue: "Le trésorier de la cathédrale" par Luis Enrique Sánchez (2006).
  • Malagra: "Dissoudre" par Luis Melero (2005).
  • Jaén: "Mandylion" par Raúl Cueto Muñoz (2004).
  • Granada: "Le parfum de la bergamote" par José Luis Gastón Morata (2007).
  • Almeria: "Usure" par Pedro Asencio Romero (2012).
  • Ceuta: "Je t'attends en mer" par Diego Canca (2009).
  • Melilla: "Reine du Sud" par Arturo Pérez-Reverte (2002).
  • Murcia; : "Mon nom est Ana" par Maria José Sevilla (2014).
  • Badajoz: «Plus que des corps» de Susana Martín Gijón (2013).
  • Cáceres: "Le médiateur" par Jesús Sánchez Adalid (2015).
  • Ciudad Real: "Ordre de recherche et de capture d'un ange gardien" (2014).
  • Toledo: "Ce que j'ai trouvé sous le canapé" par Eloy Moreno (2013).
  • Albacete: "Dans la froide lumière d'octobre" par Eloy M. Cebrián (2003).
  • Bassin: "Réclamer" par Raúl del Pozo (2011).
  • Guadalajara: "L'héritage du lien anglais" par Pablo Muñoz (2012).
  • Madrid: "Un jour de colère" par Arturo Pérez-Reverte (2007).
  • Avila: "L'âme de la ville" par Jesús Sánchez Adalid (2007).
  • Salamanque: "Le luthier de Salamanque" par Sergio García (2015).
  • Zamora: «Fair street» par Tomás Sánchez Santiago (2007).
  • Valladolid: "Memento Mori" par César Pérez Gellida (2013).
  • Ségovie: "Voies mortes" par Susana López (2013).
  • Soria: "La galerie des chuchotements" par Teresa Hernández (2016).
  • Burgos : «Agitation au paradis» par Óscar Esquivias (2005).
  • Palencia: "Le chevalier du sanglier blanc" par José Javier Esparza (2012).
  • Leon: "Empreintes de pas" par Antonio Colinas (2003).
  • Ourense: "Le désordre que vous laissez" par Carlos Montero (2016).
  • Pontevedra: "Yeux d'eau" par Domingo Villar (2006).
  • Lugo: «Tout cela, je vais vous donner» par Dolores Redondo (2016).
  • La Corogne: "L'ange perdu" par Javier Sierra (2011).
  • Asturies: "Le voleur d'hortensias" par Jesús González Fernández (2004).
  • Cantabrie: "Port caché" par María Oruña (2015).
  • Gascogne: "La ville aux yeux gris" par Félix G. Modroño (2012).
  • Guipuzcoa: "Patrie" par Fernando Aramburu (2016).
  • Álava: "Le silence de la ville blanche" par Eva G. Sáenz de Urturi (2016).
  • La Rioja: "La danse des pénitents" par Franciscos Bescós (2014).
  • Navarre: "Le gardien invisible" par Dolores Redondo (2013).
  • Saragosse: «Romance des aveugles» d'Ángeles de Irisarri (2005).
  • Teruel: "Le fils de l'orfèvre" par Ricardo Espín Bueno (2017).
  • Castellón: "La rébellion de Pénélope" par Dolores García (2016).
  • Valence; : "Salut à l'île aux tortues" par Josep Vicent Miralles (2009).
  • Alicante: "Le fantôme de Lucentum" par Gerardo Muñoz Lorente (2004).
  • Tarragone: "Le tueur à gages de l'Idus" par Cristina Teruel (2009).
  • Barcelone: "La cathédrale de la mer" par Ildefonso Falcones (2006).
  • Lleida: "Les voix du pamano" par Jaume Cabré (2007).
  • Gérone: "Les lois de la frontière" par Javier Cercas (2012).
  • Îles Baléares: "Blitz" par David Trueba (2014).
  • Las Palmas: "Trois funérailles pour Eladio Monroy" par Alexis Ravero (2006).
  • Santa Cruz de Tenerife: "La brume et la jeune fille" par Lorenzo Silva (2002).

Que pensez-vous de ces livres? Connaissiez-vous celui qui s'inspire ou se déroule dans votre ville d'origine? Dans mon cas, c'est "El rastro de su voz" d'Antonio J. Sánchez, un livre qui m'est totalement inconnu et que, grâce à cette découverte, je me rapprocherai très bientôt.

Comme vous pouvez le voir, des auteurs comme Dolores Redondo ou Arturo Pérez-Reverte se répètent à deux ou plusieurs reprises ...

Fuente original: http://cadenaser.com/ser/2017/04/25/cultura/1493132437_877628.html


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

10 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Inaxi dit

    Bien; mais celui de Bilbao est très mauvais. Pas à cause de l'histoire, qui est passable. Il a des erreurs de correction: «dans l'odeur des foules» plusieurs fois, si je me souviens bien; et des expressions en basque qui n'ont pas été écrites ou dites à Bilbao dans les années où l'histoire passe. Et il est clair que l'auteur a fait un bon travail de documentation.

  2.   Fanu dit

    L'expression «dans l'odeur des foules» est correcte.

    1.    Re dit

      Je pense que c'est l'éloge des foules comme je l'ai entendu, bien que tout le monde dise dans l'odeur des foules, qu'il s'agit en fait d'une aisselle

  3.   Sauver dit

    C'est une chose qu'ils ont été publiés à partir de l'an 2000 et une autre est qu'ils se situent au XXIe siècle. Le siège ou A Day of Cholera sont loin d'être des récits de l'époque actuelle.

  4.   pucelana dit

    La couverture de Valladolid ne correspond pas à celle de Memento Mori.

  5.   Jaime dit

    Wow. À Cáceres, j'aurais opté pour «Los mundos de Ravenholdt», de l'écrivain Juanma Hinojal

  6.   Kenya dit

    Dans la liste, je ne vois pas celui de Huesca. Oui dans le dessin de la carte, mais je ne peux pas l'agrandir et je ne sais pas ce que c'est.

    1.    orion dit

      La pluie jaune de Julio Llamazares

  7.   Résu dit

    Burgos ne peut pas être mieux! Esquivias fantastiques !!!

  8.   Elena P. dit

    C'est une belle idée. Voyons si vous osez faire la carte de l'Europe,

bool (vrai)