Sélection des actualités éditoriales du mois de juillet

Arrive Juillet, les mois d'été par excellence arrivent, les loisirs sur la plage, les montagnes, les piscines et la nature. Et vous ne pouvez pas manquer un bon livre. C'est un sélection de 6 nouveautés pour les regarder.

un mensonge parfait — Jo Espagne

Jo Espagne est un écrivain et scénariste irlandais, formé au journalisme. Ce roman est le publié pour la première fois en Espagne et nous dit l'apparente vie idyllique de six familles résidant dans le développement exclusif de Withered Vale. Quand il apparaît cadavre d'une femme de la maison numéro quatre, il y a une agitation, bien qu'ils ne s'étaient pas inquiétés auparavant lorsqu'elle a soudainement disparu il y a trois mois. Ainsi, lorsque la police commence à poser des questions, les secrets aussi. intérêts et motivations qu'ils doivent tous avoir souhaité sa mort.

Le masque de Prométhée — Jairo Junciel

Jairo Junciel est le Lauréat du prix Albert Jovell roman et aussi finaliste de la planète et dans ce roman se mêle aventure et science-fiction. Le protagoniste Daniel, un jeune homme qui vit à Compostelle au milieu de la XIXe siècle et qu'il met fin par inadvertance à la vie de son cousin, il doit donc fuir pour ne pas être condamné à mort. Il arrive au manoir d'un vieil homme riche nommé Waterfall qui a organisé une expédition philanthropique rendre au monde une partie de ce qu'il a donné. Daniel fait partie d'un groupe de mathématiciens, biologistes et linguistes qui ont également subi de grandes tragédies personnelles. Mais alors que le voyage commence, Daniel reçoit un coup de feu qui met sa vie en danger et les scientifiques décident de lui poser un objet pour le soigner : le Masque Prométhée, un masque incomplet mais qui guérit Daniel. C'est ainsi que l'on découvre la vraie raison de l'expédition : la reconstituer pour qu'elle puisse guérir, éclairer, ressusciter et donner la vie éternelle.

rappelle moi pourquoi je t'aime — Natalia Junquera

Natalia Junquera est journaliste de Le pays et a fait ses débuts dans la fiction avec un roman se déroulant dans Galice. Le protagoniste Lola, qui vit à Milagros, un de ces villages où les hommes émigrent et où les femmes attendent. Lola était d'accord avec son mari, Manuel, qui passera trois ans en Argentine, mais après quelques visites, il cesse de donner des signes de vie. Alors que les autres voisins reviennent d'Amérique, Lola garde sa vie en suspens, cherchant des justifications au manque de nouvelles de Manuel. Son principal soutien est Paul, son beau-frère, qui écrit secrètement chaque nuit à la femme qui se réveille chaque jour en souhaitant la lettre de quelqu'un d'autre. Lorsque vingt ans plus tard, Manuel revient, tout va basculer dans un village qui semblait calme mais regorge de secrets.

terre d'ombres — Elisabeth Kostova

Elizabeth Kostova est une Américaine d'origine slovaque. Présente ce nouveau roman où le protagoniste, Alexandra Boyd, voyager à Sofia en espérant que commencer une nouvelle vie là-bas atténuera la douleur de la perte de son frère. Peu de temps après son arrivée, il aide un couple de personnes âgées à monter dans un taxi et garde accidentellement un de leurs sacs. A l'intérieur se trouve une boîte en bois avec un urne avec cendres et un nom : Stoyan Lazarov. Alexandra entreprendra un voyage à travers la Bulgarie pour localiser la famille de Stoyan Lazarov, mais il ne se doute pas qu'il devra affronter des dangers inattendus et découvrir les secrets d'un musicien de grand talent dont la vie a été écourtée par la répression politique.

lettres à sa fille — Madame de Sévigné

Un classique de ces dates pourrait être les lettres que Madame de Sévigné écrivit à la Comtesse de Grignan, sa fille, et qui se trouvent dans la sommet de la littérature épistolaireaime particulièrement la littérature. La marquise de Sévigné, veuve d'un arnaqueur, verse un amour filial complexe et nostalgique à sa fille nouvellement mariée, jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il l'aime plus que Dieu.

De Sévigné était un figure de proue à la cour de Louis XIV, amie intime de Madame de La Fayette et de François de La Rochefoucauld, et dans ses lettres brillent son intelligence, son ironie, ses railleries et son style frais. Des plus d'un millier de lettres qui sont conservées d'elle, l'écrivain Laura Freixas a sélectionné et traduit ceux où la modernité et le style se démarquent le plus.

L'anneau perdu. Cinq enquêtes de Rocco Schiavone —Antonio Mancini

Excellente nouvelle pour les amoureux (parmi lesquels je me compte) du plus irrévérencieux et singulier préfet de police d'Aoste, Rocco Schiavone, le protagoniste charismatique de l'écrivain romain Antonio Manzini. Ils sont 5 histoires indépendantes qui commencent par celui d'un cadavre non identifié retrouvé étalé sur le cercueil d'une femme, avec une alliance comme seul indice. Les histoires suivantes sont une excursion en montagne de trois amis qui se termine par un décès, un match de football frauduleux entre hommes de loi, un crime dans un compartiment de train et le meurtre d'un ermite innocent. Schiavone devra prendre en charge tous les cas avec ses méthodes et son caractère particuliers.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.