Robert The Bruce, le roi écossais et sa belle histoire à lire.

Photos de l'acteur écossais Angus Macfadyen dans les films Braveheart (1995) y Robert le Bruce (2019)

Entre 23 et 24 juin 1314 a eu lieu la bataille de Bannockburn, dans lequel les troupes écossaises dirigées par King Robert I Bruce -The Bruce for History- a vaincu les Anglais aux commandes de Édouard II. Ce était une victoire décisive qui mène à Indépendance écossaise 13 années plus tard.

Et Robert The Bruce est l'un des mes rois préférés de tous les temps. Ceux-ci sont 3 livres pour le connaître et connaître son histoire aussi passionnée qu’elle nous est intimement liée, car sa coeur et son meilleur ami Ils sont venus ici pour combattre les Maures.

Robert The Bruce et moi

Le moins bien informé de l'histoire et le plus paresseux en lecture sûrement peut identifier et se souvenir de Robert Bruce en Braveheart (Année mille neuf cents quatre-vingts-quinze). En réalité, le protagoniste, William Wallace, mourut en 1305 et ne coïncida pas avec Robert, qui accéda au trône en 1306. Wallace coïncida avec les parents de Robert et James Douglas, le nègre, son meilleur ami et bras droit, qui n'est pas apparu dans le film car il n'en a un pour lui que si quelqu'un a osé le faire.

Le père de Robert dans le film est le personnage intrigant au visage déformé. C'est lui qui conseille son fils, dépeint avec des intentions ambiguës envers Wallace et ensuite montré profondément imprégné de son esprit libérateur, en particulier dans la scène finale de la charge à la bataille de Bannockburn. Mais celui qui a vraiment travaillé cette liberté était Robert.

Beaucoup de culpabilité de mon intérêt pour sa silhouette Il avait l'interprétation qui faisait de lui un acteur écossais peu connu mais redoutable appelé Angus Mac Fadyen, qui a non seulement gardé l'épopée Gibson le gars, mais a volé plus d'un coup. De là, j'ai dévoré leur histoire.

Certains de ses épisodes les plus significatifs m'a même inspiré il y a longtemps une histoire, comme le sien cœur embaumé amené par Jacques Douglas en Espagne, où ils sont tombés en combattant aux côtés du roi Alfonso XI de Castille dans la bataille de Teba. C'était la véritable origine du surnom de «Braveheart». Et ce mois-ci, un nouveau film est sorti intitulé comme celui-ci, Robert le Bruce, où MacFadyen reprend le personnage qu'il incarnait il y a près de 25 ans.

Mais pour en savoir plus et en détail voici trois lectures:

L'acte de Robert le Bruce - John Barbour

Le classique de ce Archidiacre d'AberdeenQui, en 1376 a raconté les exploits de Robert. Cette édition était un Traduction par Fernando Toda Iglesia, de l'Université de Salamanque. Raconte tous les règne de Bruce jusqu'à sa mort, en 1329, et celle de son ami et compagnon James Douglas.

Cœur sombre - Léon Arsenal

Avec le sous-titre de La croisade écossaise à la frontière de Grenade, raconte cet épisode de la chute de douglas en août 1330. Arsenal est l'auteur de plus d'une douzaine de romans et essais informatifs. Dans les romans, il a écrit des œuvres de genre historique et fantastique, et a obtenu des prix tels que la ville de Saragosse pour les romans historiques ou le Minotaure.

La pierre du destin - Jesús Maeso de la Torre

Maeso de la Torre est une grande patrie du roman historique. Il a étudié l'enseignement en Edabeda, sa ville natale, et plus tard il est diplômé en philosophie et histoire à Cadix, où il vit. Il est également l'auteur du recueil de poèmes Traces de rêves (1976), mais sa renommée est principalement due au roman historique avec des titres tels que Al-Gazal, le voyageur des deux orients (2000), La boîte chinoise (2015) ou le plus récent, Les larmes de Jules César.

Le titre fait allusion au mythique Pierre de scone, où les rois écossais ont été couronnés. Robert Bruce avait promis de participer à une croisade gagner le soutien de Papauté d'Avignon à l'indépendance de votre pays. La décès Il l'avait déjà croisé auparavant, mais il eut le temps de confier à James Douglas la mission d'emmener son cœur embaumé en Terre Sainte pour tenir sa promesse. Ils n'ont atteint qu'al-Andalus.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

bool (vrai)