Métonymie

Métonymie dans la poésie de Pablo Neruda.

Métonymie dans la poésie de Pablo Neruda.

La métonymie ou transnomination est une figure rhétorique définie comme un phénomène de changement sémantique. Dans celui-ci, un objet ou une idée est désigné par le nom d'un autre en raison d'un lien de dépendance ou de causalité entre deux éléments. Ces relations sont généralement de cause à effet. Il peut également y avoir un lien vers un conteneur - contenu, créateur - œuvre ou emblème - signification.

Le mot «métonymie» dérive de l'union de deux mots grecs: f- (méta-) ou «au-delà», et ?? (onomazéine) dont la signification est "nommer". Ensemble, cela peut être traduit par «recevoir un nouveau nom». Pour cette raison, une autre des définitions associées au mot métonymie est «trope qui consiste à désigner la partie par la partie (partie pro pars) ". (A. Romera du portail Rhétorique). On pourrait le qualifier de démonstration de créativité linguistique. Cette qualité peut être grandement appréciée dans les différents usages que lui confèrent les habitants des villes des différentes régions du monde.

Différences et similitudes entre métonymie et synecdoche

La synecdoche et la métonymie ont pas mal de similitudes, car, en fait, elles utilisent la même ressource. La seule différence est que la synecdoche provient toujours d'une correspondance [contenu - parties de contenu] ou [le tout et les parties du tout]. Autrement dit, appliqué aux sciences biologiques, il devient la relation entre le genre et l'espèce.

Au lieu de cela, dans la métonymie, la connexion est causale et une substitution se produit. Cependant, dans de nombreux portails dédiés à la littérature et à l'étude de la langue, la synecdoche apparaît comme un type de métonymie. Ceci est démontré dans la phrase suivante: «le balancement de la mousse l'a entraîné vers le rivage». Dans ce cas, «mousse» peut désigner l'effet des vagues ou une partie de celles-ci.

Différences entre métaphore et métonymie

Bien que les deux figures de style soient utilisées pour relier deux éléments, en métaphore, la référence se produit entre un élément figuratif et un élément réel. Par conséquent, la section figurée n'est pas contenue ou fait partie du composant réel. Par exemple: lorsque les écrivains utilisent le mot «ébène» pour décrire la luminosité et la couleur de la peau des personnes d'ascendance africaine.

Types de métonymie, avec des exemples

Cause par effet

  • "Le soleil l'a affecté." En référence à la chaleur du soleil ou à la lumière du soleil (ébloui).
  • "Parti de tant de travail." Le mot «fête» fait référence à une fatigue excessive.
  • "Ces cheveux gris valent beaucoup." «Gray» se réfère directement à l'expérience acquise par une personne en raison de son âge.
  • "Les rayures sont gagnées sur le terrain." Dans ce cas, «rayures» est un terme militaire (de rang) extrapolé au sport. Les commentateurs l'utilisent souvent pour désigner le respect ou la hiérarchie obtenu par un joueur ou une équipe en raison de sa trajectoire.
  • "Sa chemise pesait". C'est une autre expression largement utilisée par les diffuseurs sportifs. En réalité, un joueur ne pèse pas sa chemise au sens littéral de l'expression. Le chiffre fait référence à une diminution des performances attendues d'un athlète lorsqu'il est échangé à une équipe plus prestigieuse (par rapport à son club précédent).

 Effet pour cause

  • "Elle a les rayures pour le poste." Le mot «gallons» désigne la capacité (ou le programme). Dans le même temps, le «poste» fait référence à un titre de poste et non à une chaise.
  • "Vous devez sortir et gagner la pomme de terre." L'expression «gagner la pomme de terre» remplace «travailler».
  • "Cet enfant est un tremblement de terre ambulant." Dans ce cas, le mot «tremblement de terre» indique le comportement agité et / ou espiègle de l'enfant.

Conteneur par contenu

  • «Buvez une tasse. En référence à boire le contenu d'une tasse.
  • "Vas-tu manger un ou deux plats?" Faisant allusion à la nourriture contenue dans les plats.
  • "Il a pris une bouteille." Indique que le contenu d'une bouteille a été bu.

Symbole de l'élément symbolisé

  • "Il a juré allégeance au drapeau." Par «drapeau», nous entendons un pays spécifique.
  • "Les rouges dominent Cuba, le Nicaragua et le Venezuela." Le mot «rouge» indique la couleur caractéristique des gouvernements adeptes du communisme.
  • "La maison blanche régnait dans les Champions pendant trois saisons consécutives ». Dans ce cas, «la maison blanche» fait référence à la couleur de l'uniforme (local) du Real Madrid CF.. Dans le jargon sportif, les couleurs ou les chiffres typiques présents sur les emblèmes des clubs sont souvent utilisés comme substituts du nom de l'équipe elle-même. Par exemple: le blaugrana (Barcelona FC), les diables rouges (Manchester United), le rouge (l'équipe espagnole) ...

Auteur du travail

  • "Dans l'exposition, il y avait plusieurs Rembrandt." En référence à plusieurs peintures de Rembrandt.
  • "Pourquoi y a-t-il autant de jaune dans les Van Goghs?" De manière similaire à la phrase précédente, indiquez les peintures de Van Gogh.
  • "Il lui a fallu beaucoup de temps pour lire Cervantès." Dans ce cas, il peut faire référence à un livre ou à l'œuvre complète de Miguel de Cervantes.
  • "Slayer est trop lourd pour moi." Le nom "Slayer" fait référence à la musique de ce groupe de rock.
  • "L'atmosphère typique de Burton." Faisant allusion aux longs métrages du réalisateur Tim Burton.
  • "L'histrionics de marque de Johnny Deep." La phrase fait référence aux performances de l'interprète.

Instrument par artiste ou auteur

  • "La plume la plus représentative du réalisme magique est García Márquez ».
  • "Le pied gauche de Messi n'est comparable qu'à celui de Maradona." Dans ce cas, le mot «gaucher» fait référence à sa technique de frapper le ballon avec cette jambe.
  • "Deuxième guitare du groupe." La référence est à la personne qui joue de l'instrument.

Le lieu d'origine du produit

  • "J'adore avoir un Bordeaux après le dîner." Dans cet exemple, «Bordeaux» fait référence au vin. De la même manière, cela se produit lorsque des mots tels que: Rioja, Jerez, Montilla, Provenza sont utilisés ...

Matière pour l'objet

  • "Une toile". Fait référence à une peinture.
  • "Sport automobile". Il fait allusion à une discipline du sport automobile.
  • "Les tabloïds." C'est un terme associé aux spectacles de performance (théâtre, cinéma ou télévision).
Métonymie dans la poésie de Gabriela Mistral.

Métonymie dans la poésie de Gabriela Mistral.

Le nom de l'objet par un autre proche ou contigu à celui-ci

  • "Le col de la chemise."

La partie pour le tout

  • "Le ballon a percé le filet." Le mot «net» fait référence au but dans le football.
  • "Il n'y avait pas de place pour une âme dans cette fête" (il n'y avait pas de place pour plus de monde).

Le tout pour la partie

  • "Polir la voiture" (l'atelier de carrosserie).

Exemples de métonymie en poésie

Fragment de "Le poète à sa bien-aimée" de César Vallejo

«Amada, ce soir tu t'es crucifié
à propos des deux bois courbé de mon baiser;
et votre chagrin m'a dit que Jésus a pleuré,
et qu'il y a un Vendredi Saint plus doux que ce baiser ».
  • "Bien-aimée" par le nom de son amour.
  • «Bois pliés» pour «lèvres».

Fragment de "Sonnet 22" par Pablo Neruda

«Combien de fois, mon amour, je t'ai aimé sans te voir et peut-être sans mémoire,

sans reconnaître ton regard, sans te regarder, centaure,

dans les régions opposées, à midi brûlant:

tu n'étais que l'arôme des céréales que j'aime.

  • "Centaura" par le nom de sa bien-aimée.
  • "Burning" pour "hot".

Fragment de «Desvelada», par Gabriela Mistral

«Comme je suis une reine et j'étais une mendiante, maintenant

Je vis dans le pur tremblement que tu me quittes,

et je vous demande, pâle, toutes les heures:

es-tu encore avec moi? Oh, ne pars pas! »»

  • «Tremblant» de «peur» ou de «peur».

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Gustavo Woltmann dit

    Vraiment, notre langue est si merveilleuse et a une telle substance incroyable que je suis de plus en plus surpris par la quantité de ressources littéraires que je trouve.

    -Gustavo Woltmann.