Les livres fantastiques causent des maladies mentales selon un réalisateur

Harry Potter

"Harry Potter", "Game of Thrones", "Le Seigneur des Anneaux" et "The Hunger Games" sont quelques-uns des célèbres livres de fantasy qu'un directeur d'une école privée dans le Gloucestershire, en Angleterre classés comme des livres nuisibles au cerveau pour les jeunes enfants  et ils peuvent causer des maladies mentales chez les jeunes lecteurs.

Le directeur, Graeme Whiting, a récemment publié un article de blog sur le site Web de l'école "The Acorn School's" affirmant que les parents doivent interdire à leurs enfants de lire des «œuvres mythiques et redoutables» car il considère que ces livres contiennent "du matériel profondément insensible et addictif".

Graeme Whiting, qui poursuit, selon ses propres mots, "les valeurs de la littérature traditionnelle" a écrit dans son article, intitulé "L'imagination de l'enfant" (en espagnol: "L'imagination des enfants") que l'achat de livres commerciaux pour les enfants, c'est comme "donnez à votre enfant beaucoup de sucre ajouté». Le directeur a appelé les parents de l'école à «protéger» leurs enfants de la «littérature sombre et démoniaque, soigneusement parsemée d'idées de magie, de contrôle et d'histoires fantomatiques et effrayantes»Et exprimé indignation face à l'absence de "licence spéciale" qui, selon lui, il faudrait exiger pour acheter ces livres.

«Je veux que les enfants lisent la littérature appropriée à leur âge et abandonnent ces textes mystiques et effrayants pour quand ils peuvent discerner la réalité et quand ils ont appris à aimer la beauté. Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Games of Thrones, The Hunger Games et Terry Pratchett, pour ne citer que quelques-uns des «incontournables» du monde moderne, contiennent des éléments profondément insensibles et addictifs qui, j'en suis sûr, encouragent les comportements difficiles chez les enfants. Cependant, ils peuvent acheter ces livres sans licence spéciale et endommager ainsi le cerveau subconscient et sensible des enfants petit, dont beaucoup peuvent être ajoutés aux statistiques actuelles sur les enfants atteints de maladie mentale. "

«Les enfants sont innocents et purs à la fois et ils n'ont pas besoin d'être maltraités en introduisant des choses inappropriées dans leur imagination. «

Graeme Whiting a mentionné certains de ses auteurs préférés tels que Keats, Shelley, Wordsworth, Dickens et Shakespeare, mais elle n'a pas reconnu que ces écrivains se sont souvent inspirés de thèmes surnaturels et violents dans leurs romans, pièces de théâtre et poésie respectifs.

Dans le dernier paragraphe, Whiting conclut avec le message suivant aux parents sur le choix des livres que lisent leurs enfants:

«Il est du devoir des parents de passer leur temps à étudier ces questions et de tirer leurs propres conclusions, de ne pas penser que parce que le monde est plein de cette littérature, ils doivent la donner à leurs enfants parce que c'est ce que fait tout le monde. Méfiez-vous du diable dans les livres! Choisissez la beauté pour les enfants! »

Après ces déclarations d'un réalisateur, on ne peut que s'arrêter pour réfléchir si cette littérature fait vraiment mal aux plus petits. Considérez-vous cela de cette façon? Honnêtement, je ne pense pas que Game of Thrones soit une lecture idéale pour un jeune enfant, mais je ne sais pas quel mal Harry Potter peut lui faire, une saga qui a été l'approche de la littérature de nombreux jeunes. Tout comme Terry Pratchett a écrit des livres pour enfants et que les adultes ne sont pas nuisibles, c'est juste une lecture plus difficile pour un enfant. Par contre, en parlant de «choisissez la beauté pour les enfants«Est-il nécessaire de les garder dans un nuage de coton et de ne pas leur permettre, selon leur âge, d'entrer dans d'autres types de livres? Considérez-vous la littérature fantastique comme nocive pour les jeunes cerveaux?

Je vous laisse les liens au cas où vous voudriez aller sur la page de l'école ou lire l'article complet rédigé par le directeur et qui est en anglais.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Ruth Dutruel dit

    Quand j'étais enfant, je lisais Le petit chaperon rouge, Blanche-Neige, etc. … Et je n'ai aucune maladie mentale. Et on ne peut pas dire que ce sont de bons livres, ou qu'ils contiennent de la beauté …….

  2.   Jean Xavier dit

    Il est très complexe de se prononcer et de choisir pour ou contre la lecture de ces grandes œuvres littéraires de fantaisie. Bien qu'il semble que, d'après ce que j'ai dit, je sois favorable, je ne suis pas d'accord sur plusieurs points. Surtout, ce que les enfants lisent doit être filtré, en fonction de leur âge, de leur personnalité, de leur état d'esprit ... et il est également vrai que l'industrie de la consommation est épouvantable et qu'ils ne se soucient pas de notre physique, psychologique, moral, émotionnel. et même l'intégrité matérielle. Tout est très déformé par de nombreux types d'intérêts et à travers la littérature, cela se fait aussi. Nous pouvons lire et lire, mais avec le temps, nous devons discerner ce qui nous est bénéfique et protéger les mineurs. La vérité de tout ce qui nous entoure est beaucoup plus complexe que ce que nous voyons, et nous devons nous informer pour ne pas être manipulés comme mariomets par des tendances politiques, religieuses et autres, bien que je me considère comme un grand mystique à la recherche de la vérité. Je conclus en encourageant les internautes à continuer à lire, à enquêter et à ne pas se laisser emporter par la croyance de quelques-uns, sinon que ce sont eux qui forment leur Monde Divin dans le respect des autres, de la nature et de tout ce Cosmos que nous enveloppons. en haut. Nous sommes la Conscience Divine avec le Tout. Dieu est là-bas et en vous, frère!

  3.   sandra dit

    Quel crétin, ce merlan!

  4.   Karo Lina dit

    Je crois plutôt que les enfants sont abandonnés par les mères et les pères qui travaillent, ce qui leur permet beaucoup de choses qui ne sont pas très bonnes à dire, comme regarder la télévision pendant de nombreuses heures, jouer à des jeux vidéo violents, utiliser Internet sans superviser ce qu'ils regardent, acheter leur un portable "intelligent", ou plutôt leur acheter tout ce qu'ils veulent sans leur faire gagner, car ils ont le remords de ne pas être avec eux et quand ils sont ... ils ne sont que fatigués, ils ne les écoutent pas, ils n'y consentent que et ils grandissent avec une réalité déformée qu'ils méritent tout sans se battre pour rien, cela ne leur coûte rien, ils ne savent pas attendre, ils ne savent pas ce qu'est la frustration, les enfants deviennent des tyrans et sont des experts en manipulant les parents, nous sommes dans une société qui nous dit que Penser et quoi faire, je suis désolé, mais que le féminisme est une réalité que la plupart des femmes ont été mises au travail pour rendre ce système plus riche, où nous ne faisons que les riches plus riche.Ils ne se rendent pas compte qu'avant que le salaire d'une personne était suffisant pour que l'autre reste sereinement à s'occuper de la famille à la maison, de la famille qui est l'unité fondamentale de la société, ils nous détruisent, ils ne réalisent pas comment tout est, comme le la violence augmente, parce que les gens sentent que quelque chose ne va pas et de cette façon ils le suppriment, mais ils doivent se concentrer sur qui vous devriez mériter notre colère, à ces gouvernements, à cette monarchie qui sont les propriétaires de ce système, et que nous Ils sont en train de détruire parce que malheureusement nous sommes leurs esclaves dans cette prison que beaucoup ne peuvent pas voir, mais ils peuvent le sentir.

  5.   Morri dit

    Ne faites pas attention et ne valorisez même pas ce qu'ils disent insensés. Pas une seule ligne ne devrait être dédiée à ce type. C'est juste un fou de la ville qui, au lieu d'être un ivrogne avec une barbe qui va de bar en bar, est directeur d'une école privée. Un fanatique religieux dont l'opinion a la même valeur qu'une poubelle.