Le RAE a commencé l'année en incorporant de nouveaux mots

Nouveaux mots RAE

Comme il est d'usage, le RAE a commencé l'année avec de nouveaux ajouts dans son dictionnaire, donnant le "oui" à de nouveaux mots, qui, bien qu'ils aient été plus ou moins prononcés selon quelles localités, n'étaient toujours pas "bien vus" ou officiellement acceptés ...

Ensuite, nous vous laissons avec eux, mais en tant que note personnelle et totalement subjective, je dois dire avant qu'il y a des mots que je ne comprends pas qui sont acceptés. Il pourrait s'agir des cas de "otubre", "ño", "toballa", "almóndiga" ou "papichulo" ... Je pense que ceux de la RAE dépassent en cela "renouveler ou mourir". accepter des mots qui ne sont rien de plus que des erreurs linguistiques ... Mais, les voilà!

Des mots désormais acceptés!

  • Almondiga: idiome du mot "boulette de viande"
  • Un péché: vulgarisme de «ainsi»
  • culmen: utilisé pour désigner la queue ou les fesses
  • Échange: annuler ou annuler une modification
  • Toballe: tissu éponge ou serviette idiome
  • Abracadabrante : mot qui décrit quelque chose de très surprenant et déroutant
  • Whisky: adaptation de l'anglicisme du whisky
  • Vagabond: idiome pour "vagabond"
  • Geek ou geek: terme utilisé pour décrire quelque chose d'extravagant, d'étrange ou d'excentrique
  • Cederron: Adaptation espagnole du terme CD-ROM
  • Octobre: valide pour nommer le dixième mois de l'année
  • Papahuevos : synonyme de papanatas
  • Pas: diminutif de «monsieur»
  • Tweet: message numérique envoyé via Twitter
  • Pimp Daddy: homme dont l'attractivité physique fait l'objet du désir
  • Spanglish: Modalité de discours de certains groupes hispaniques aux États-Unis dans lesquels les éléments lexicaux et grammaticaux de l'espagnol et de l'anglais sont mélangés
  • Conflit: provoquer un conflit dans quelque chose ou quelqu'un
  • Euroscepticisme: se référant à la méfiance envers les projets politiques de l'Union européenne.
  • Ami avec des avantages: personne qui entretient avec une autre une relation d'engagement moins formel qu'une cour, mais plus grande qu'une amitié.

Et vous, nos lecteurs, quelle est votre opinion sur ces nouveaux ajouts? Vous voyez-vous vraiment écrire "toballa" ou "otubre"?

-

* Mise à jour: Il y a des lecteurs qui, soit par des commentaires sur cette entrée, soit par Twitter, m'ont contacté pour me prévenir que cette information est erronée en termes de dates d'incorporation desdits mots. Pour cette raison, j'ai contacté le RAE via un formulaire posant cette question et quelques autres. Dès qu'ils me répondront et sauront quelque chose de nouveau, je le publierai à nouveau dans ce même billet, avec les corrections appropriées. Merci pour l'avertissement. Salutations. Carmen Guillén.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

14 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Ruth Dutruel dit

    Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Au lieu d'évoluer, nous régressons ...

  2.   Carlos dit

    C'est une blague????

  3.   sablonneux dit

    Wow ... Encore une fois l'histoire sans fin, ce pain contient tout ... Quoi qu'il en soit. Mais il n'y a pas de place pour l'inclusion de mots au féminin parce que cela semble redondant, parce que le masculin est générique, et des obstacles sans fin qu'ils prétendent ne pas admettre que l'égalité des sexes se reflète dans l'écriture et la parole Je veux devenir écrivain RAE quand je serai grande !! Au fait, je suis une femme ...

  4.   olganme dit

    Il me semble bien de renouveler pour inclure de nouveaux mots, même s'ils veulent des mots provenant d'autres sources, mais pas des fautes d'orthographe. À la fin, ils deviendront Google. Le truc «Nettoyer, réparer et donner de la splendeur» m'a toujours semblé être une publicité de détergent, mais peut-être qu'ils avaient raison. Et bien sûr, certaines choses hésitent à changer bien qu'elles reflètent davantage la réalité actuelle et d'autres changent sans rime ni raison. Éteignez et allons-y.

  5.   VICTORINE dit

    CETTE STUPIDITÉ ACADÉMIQUE QUE J'AI PARTAGÉE SUR FACEBOOK, AVEC UN COMMENTAIRE PLUS LONG.
    MAIS QUI A CHOISI ASSEZ DE CES OCCUPANTS DE FAUTEUIL ACADÉMIQUE?

  6.   Carmen dit

    Eh bien, mon commentaire est que nous perdons le Nord. Au lieu d'évoluer pour le mieux, nous reculons. Notre castillan va à "l'enfer" si vous me permettez le qualificatif. Ça n'a pas de sens. Je me demande, qui s'assoit pour penser ces "stupides"? . Quoi qu'il en soit, continuez que nous laissons aux jeunes un vocabulaire qui pa que.

  7.   MANUEL PINEDA TORRES PABLO dit

    C'est une grande honte que l'ignominie gagne l'intelligence….

  8.   Guillaume des Rois dit

    Je pense que c'est ainsi que le respect du RAE va se perdre

  9.   Amparo Théloza dit

    De tous ces mots, le seul qui ait du sens serait «clochard». Les autres sont des aberrations et des déformations observées chez des personnes ignorantes et sans instruction. Ce ne peut pas être la fin d'un dictionnaire d'une langue constituée. Si tel est le but, vous n'avez pas besoin d'un dictionnaire de la langue ou de la langue. Certains paysans vénézuéliens disent apricós pour précoce. J'espère qu'ils n'acceptent pas cet outrage

  10.   Raphaël Ruiloba dit

    Je n'ai pas trouvé la publication officielle du RAE

  11.   Isaac Nunes dit

    Salut Carmen comment vas-tu?
    Il me semble qu'il y a un manque de mise à jour dans les données que vous nous fournissez comme si elles étaient valables pour l'année qui commence.
    Bon nombre des mots que vous nous indiquez comme nouvellement incorporés dans le DRAE y sont déjà apparus depuis longtemps. Je vous le dis parce que j'ai ici avec moi l'édition de 1992, qui peut déjà être considérée comme très dépassée, mais j'y ai vu l'existence de neuf des termes que vous indiquez: abracadabrante, almóndiga, asín, unchange, whisky, otubre, papahuevos , toballa et vagamundo.
    Aussi, quelle est l'utilité d'incorporer un mot comme ‹cederrón› maintenant, si cela n'existe plus?
    Le RAE est-il d'accord avec l'actualité ou quoi?
    Cordialement,
    Isaac Nunes

  12.   Carmen Guillen dit

    Il y a des lecteurs qui, soit par des commentaires sur cette entrée, soit par Twitter, m'ont contacté pour me faire savoir que cette information est erronée en termes de dates d'incorporation desdits mots. Pour cette raison, j'ai contacté le RAE via un formulaire posant cette question et quelques autres. Dès qu'ils me répondront et sauront quelque chose de nouveau, je le publierai à nouveau dans ce même billet, avec les corrections appropriées. Merci pour l'avertissement. Salutations. Carmen Guillén.

  13.   marthacecilia8a dit

    Pour moi c'est vraiment dommage que la RAE accepte ces idiomes ou mots qui sont vulgaires, dit à tort cela fait que la langue est en déclin, je vois mal la RAE

  14.   xiga dit

    Et d'où viennent les nouveaux mots? (curiosité) Je ne pense pas que vous achetiez un dictionnaire chaque année et que vous partagiez page par page