L'avenir des livres et de la littérature

Au XIXe siècle, les histoires racontées en plusieurs fois le dimanche ont triomphé, au XXe siècle la culture du best-seller a prévalu et au XXIe Internet et les nouvelles technologies ont permis au livre électronique de devenir un concurrent incontestable du papier. . Différents supports, manières alternatives de concevoir la littérature mais quelque chose qui prévaut toujours: l'amour des paroles dont l'évolution sera encore plus altérée dans les années à venir. Une réalité qui, parmi certains experts et les réflexions d'un auteur, jette ces 5 prophéties sur l'avenir des livres et de la littérature.

L'auteur sera la star

Quand Internet prête outils suffisants pour qu'un écrivain crée, publie et diffuse une œuvre, la capacité de réussir grâce à un profil donne plus de possibilités au rôle d'auteur par rapport à l'époque où les éditeurs étaient les seuls filtres. Une idée qui, bien qu'elle soit toujours attractive, fait également face à la réalité d'un nuage rempli d'ouvrages et de livres publiés où la capacité de sélection (et de concurrence) est également beaucoup plus grande. Et c'est là que l'auteur, votre capacité à vendre, publier des contenus liés à son travail et se démarquer joue (et jouera) un rôle important au-dessus de l'œuvre elle-même.

La perte du lecteur pur

L'éditeur espagnol Constantino Bértolo a dit un jour que «la lecture était traditionnellement l'un des rares endroits où, échappant à l'agitation et aux urgences matérielles, le lecteur pouvait avoir la sensation joyeuse de vivre loin de la foule en colère.«, Quelque chose qui n'arrive plus puisque, en pleine lecture, l'interruption d'une alerte Instagram ou LinkedIn sur notre smartphone devient plus nécessaire qu'ennuyante. Cela conduit à la dispersion de l'attention du lecteur, qui, ajoutée à la quantité d'informations actuellement disponibles sur Internet, entraînera une plus grande incapacité à se consacrer à plein temps à la lecture d'un livre sans distractions, à se concentrer sur les mots, à s'immerger dans les autres. mondes.

Une plus grande mondialisation

L'écrivain nigérian Chimamanda Ngozi Adichie, l'un des meilleurs représentants de la nouvelle vague d'écrivains africains.

Pendant des siècles, l'Occident avait le monopole de l'art et de la littérature, obligeant ses pays colonisés à rejeter leur propre culture, donc il y a cent ans, nous ne savions pas à quoi ressemblait l'expérience d'un Africain arrivé aux États-Unis ou la réalité d'un Africain arrivé aux États-Unis. des nombreuses femmes d'un harem sénégalais, pour donner deux exemples.

L'explosion de un monde de plus en plus multiculturel nous permettra de continuer à découvrir de nouvelles histoires que pendant des siècles ils sont restés captifs de dictatures sanglantes, d'ignorance, d'impérialisme ou de censure pour se libérer, surtout à l'égard des pays africains où vivaient «les condamnés de la Terre», ou des liens de la post-colonisation, auxquels en occasionner des auteurs tels que le kenyan Ngũgĩ wa Thiong'o.

Suppression DRM

Connu sous le nom de DRM (gestion des droits numériques) est devenu l'allié de nombreux éditeurs lorsqu'il s'agit de crypter le contenu d'un livre électronique qui ne peut être imprimé ou partagé pour lutter contre le piratage. Le problème survient lorsqu'une telle protection se traduit par moins de copies vendues en raison de l'incapacité de lire un fichier sur différents supports, peut-être la principale raison pour laquelle Le décollage du livre électronique a été plus lent que prévu.

L'élimination des DRM dans un monde numérisé pourrait être primordiale, tandis que de nouvelles réalisations dans les encres d'impression numérique ou même le modèle de papier électronique enroulable ils fourniraient des mesures anti-piratage plus efficaces.

Le récit transmédia

L'adaptation de la littérature au monde numérique Cela a commencé par l'insertion de liens, après des illustrations ou des infographies, et actuellement de nombreux experts travaillent sur de nouvelles façons de raconter des histoires, l'une d'entre elles étant le récit transmédia. La capacité à améliorer storytelling s'appuyer de manière interactive sur d'autres médias artistiques pourrait être la réponse universelle d'une littérature de plus en plus segmentée dans laquelle les relations entre auteurs et lecteurs sont plus étroites et l'immédiateté ou la composante visuelle joue un rôle déterminant dans les formes narratives.

L'avenir des livres et de la littérature Il reste quelque peu incertain, même si les tendances et les changements intervenus ces dernières années donnent déjà des indications sur le comportement du futur lecteur, des médias, de piratage et de protection, mais surtout d'un facteur universel: celui de continuer à compter. et découvrir des histoires passionnantes.

Bien sûr, peut-être sous l'exigence de faire taire notre smartphone.

Que pensez-vous de l'avenir des livres et de la littérature?

 

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

bool (vrai)