Classiques et autres livres sur les pandémies

Dans ces semaines de crise mondiale pour lui coronavirus les ventes, les demandes de renseignements et les avis ont grimpé en flèche livres classique et pas si classique pandémies et d'autres catastrophes qui ont frappé le monde. Des catastrophes cycliques qui ont décimé l'humanité tout au long de son histoire et qui, comme maintenant, ont été une source de inspiration pour d'autres grands histoires littéraires. C'est un Examen rapide certains d'entre eux.

Le décaméron - Giovanni Boccaccio

Classique parmi les classiques, cette œuvre de Boccaccio raconte l'histoire de dix jeunes de Florence, sept femmes et trois hommes qui, fuyant la peste bubonique de 1348, réfugiez-vous dans une villa à la campagne. Ils seront là pendant quatorze jours et pour passer le temps qu'ils décident de compter histoires au tour par tour tous les jours. Et ces histoires sont de toutes sortes, de érotique et plein de esprit y espérer mais aussi tragique.

Journal de l'année de la peste - Daniel Defoe

Le succès de votre Robinson Crusoë Il a éclipsé une bonne partie des œuvres de cet écrivain anglais qui a vécu entre les XVIe et XVIIe siècles. Mais ce titre, au fil du temps, c'est devenu référent d'autres auteurs comme Camus. Il s'agit d'un histoire fictive sur les expériences d'un homme en 1665, quand Londres a subi l'appel Grande peste, dernier fléau de cette épidémie de sur qui a duré un an. Il est raconté chronologiquement et a la propre expérience de Defoe en tant qu'enfant vivant dans le temps.

Le Masque de la mort rouge - Edgar Allan Poe

Vous ne pouvez pas manquer cette histoire, l'une des plus connues, de la maestro de la plus d'horreur gothique qui était le grand écrivain de Boston. Il a été publié tout à l'heure en mai, mais à partir de 1842. L'histoire se déroule dans une région imaginaire, dont les habitants souffraient d'un terrible pandémie soi-disant, la mort rouge, qui en plus d'être contagieux très rapidement, produisait de grandes perte de sang leurs victimes.

Prospère, l' prince de ce royaume, et sans trop se soucier de ce qui se passe, décide prend refuge avec ses amis et courtisans dans une abbaye. Là, isolé et insouciant, ils passent leurs journées avec toutes sortes de luxe, amusements et des provisions en abondance. Et c'est dans une de ces diversions qu'ils organisent, un mascarade, lorsqu'un invité imprévu.

Le poisson - Albert Camus

Est le jeu mieux connu de l'auteur français et est devenu l'un des livres les plus vendus du moment. Il commence par citer précisément une phrase du Journal de l'année de la pestepar Defoe et se déroule à la fin la quarantaine XNUMXe siècle en Oran. La ville est fermée pour un imprévu épidémie de peste bubonique et son intrigue recrée à nouveau une contagion initiale jusqu'à ce que l'épidémie passe.

La clé est dans le profondeur que Camus imprime sur son approcher à la fois individuelle et collective de la société face à la situation, et aussi dans le humanité de ses personnages.

Essai sur la cécité - José Saramago

Autre titre essentiel sur le thème que Saramago a recréé dans ce épidémie de cécité soudaine qui se propage de manière fulminante. Enfermés en quarantaine et perdus dans la ville, les malades doivent apprendre à survivre à tout prix sans perdre le Cordura, faisant appel à la solidarité et contre la réponse égoïste des autres.

En temps de contagion - Paolo Giordano

Il a été publié le 20 mars et est écrit en temps réel cette auteur et physicien théoricien Italien, comme le épidémie de coronavirus en Italie. En forme de journal, Giordano (La solitude des nombres premiers) partage son réflexions et émotions sur cette situation, qui, surtout, n'est pas nouvelle mais nécessite, une fois de plus, la voluntad de tous pour nous voir comme un Communauté globale.

Apocalypse - Stephen King

Un autre indispensable ici est King, qui dans ce titre s'adresse à la propagation d'un virus de la grippel, créé artificiellement comme une possible arme bactériologique, par les États-Unis et le monde, causant la mort de la plupart de la population. Son fils, Joe Hill, proposer un autre prémisse similaire dans Fuego, où ses protagonistes souffrent du fléau mondial d'une spore qui cause combustion spontanée de ceux qui sont malades.

La planète inhospitalière - David Wallace-Wells

Issu du cluster de des phénomènes causé par le changement climatique, incluant le propagation des ravageurs, l'auteur analyse le señales qu'est-ce qu'il y a derrière et ce qui va arriver, peut-être même pire. Il s'agit d'un appel de réveil urgent pour inverser ce changement dès que possible.

Guerre mondiale Z - Max Brooks

Sorti en 2006, c'était un Best-seller instantané aux États-Unis, en reprenant les listes des meilleurs titres de science-fiction et apocalyptiques, ce qui a donné lieu à de nombreux ouvrages similaires où le zombies ce sont les protagonistes. Mais peut-être son version film avec Brad Pitt à la tête du casting.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Ramón Aragon Mladosich dit

    Je recommande "Le jour de la trifidia" de John Wyndham ... Salutations!

  2.   Gustavo Woltmann dit

    C'est vraiment une liste très intéressante. Il y a quelques mois j'ai eu le plaisir de lire "La peste" de A. Camus et c'est un livre, aux lignes simples, profond et pénétrant en termes d'évolution des personnages vis-à-vis de la maladie, il est extrêmement attractif.
    -Gustavo Woltmann.