Hovik Keuchkerian, l'acteur, l'ex-boxeur, l'écrivain et le poète.

Livres de Hovik Keuchkerian

A Hovik keuchkerian (Beyrouth, 1972), mis à part son nom presque imprononçable, il est maintenant surtout connu sous le nom de acteur et écrivain debout. Mais les amateurs de sport sauront très bien que Keuchkerian était Boxer élite, champion poids lourd d'Espagne en 2003 et 2004. Cependant, ce fils d'un père arménien et d'une mère espagnole, est aussi écrivain et poète. Et ça vaut le coup d'œil.

Trajectoire

Sa trajectoire, aussi vite que varié, se remplit de succès et distinctions. Et Keuchkerian est debout sur un site important dans le panorama culturel non seulement national, mais aussi international. Pour ceux d'entre nous qui ont un certain penchant pour la maxime que ne fais pas confiance aux apparences, on trouve dans Hovik keuchkerian un super modèle. Un physique retentissant et une âme de poète. Une combinaison qui attire toujours.

Il a plu un peu depuis les monologues de Paramount Comedy, et depuis leur célèbre bétons. Ceux-ci inspireraient votre spectacle théâtral Un mendiant avec des chaussures en coton, à l'affiche pendant trois saisons sur la Gran Vía de Madrid. Il a également plu depuis son Sandro, en Hispania la légende, où je l'ai découvert. Et saupoudrer d'apparences dans Le ministère de Tiempo o Isabel. Actuellement, il peut être vu au cinéma, battant le cuivre avec Michael Fassbender ou Jeremy Irons dans Assassins credo.

Cinéma, courts métrages, monologues, télévision ... et le théâtre. Sans aucun doute, il avait des tables après avoir parcouru les scènes de la moitié de l'Espagne avec ses monologues. En ce moment, c'est dans le Théâtres du canal (jusqu'au 29 janvier) les travaux de Wajdi Mowawad, également d'origine libanaise, Un obusier dans le cœur, qu'il avait précédemment représenté en 2014. 

Basé sur le premier roman de Mouawad, ce travail est l'histoire de ce qui arrive au protagoniste pendant une nuit, lors du transfert à l'hôpital de sa mère atteinte d'un cancer. À cette époque, le protagoniste se souvient d'un Enfance heureuse qu'ils lui ont volé. Il parle également de la perteà partir de vol au départ du Liban à cause de la guerre civile. L'auteur, mais aussi l'acteur, avec des expériences de vie similaires, sortez tout haine et ressentiment qui s'accumule.

En fin, rien ne semble résister à Hovik Keuchkerian. Bien sûr, ni le littérature.

livres

Dans une récente interview, Keuchkerian a reconnu précisément, et avec des rires, cette petite apparence attribuable d'un poète qui lui est donnée. Mais il s'avère qu'il écrit depuis longtemps et qu'il a déjà Quatre livres a publié, le dernier, un livre-disque de ses textes récités par lui et accompagnés de musique.

Lettres d'El Palmar a été écrit sur la plage de Cadix d'El Palmar de Vejer et est le plus classique disons strictement en termes de structure et de contenu.

lokura, cependant, il est plus d'expériencel dans le format. Il s'agit d'un voyage à travers la conscience et les rêves avec les thèmes universels de la mort, de la vie, du plaisir ou de la souffrance.

Quatre ans plus tard publie Journaux et délires, une compilation de quelques 150 poèmes, nouvelles et aphorismes pour la plupart, qui composent ces journaux. Il continue de réfléchir sur la condition humaine dans des textes qui mêlent et distillent humour, tendresse, humour et beaucoup de sens dramatique. C'est un livre illustré par l'artiste Irene Lorenzo.

En 2014, il publie ce qui est jusqu'à présent son dernier titre, Résilient, ce livre-disque qu'il commentait et où il étonne une fois de plus par sa manière particulière de comprendre la littérature et la vie. Résilient colle un peu avec le ton et l'intention de Journaux et délires. Mais c'est plus poétique et aussi plus expérimental grâce à la musique de Yuri Méndez. Ongle travail multimédia, un livre qui peut être écouté ou un CD qui peut être lu. Nouvel exemple de la polyvalence de ce polyvalent aux multiples facettes.

  • Lettres d'El Palmar (Editorial Sinmar, 2005), recueil classique de poèmes.
  • lokura (Adeire, 2008), essai en prose.
  • Journaux et délires (Lisez-moi, 2012), des histoires courtes sur ses propres expériences.
  • Résilient (Lisez-moi / Lovemonk, 2014), recueil de poèmes.

En fin de compte

Comment bien peut être découvert tant de visages intéressants du polyvalent Hovik Keuchkerian. 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

bool (vrai)